Deux policiers renversés et gravement blessés à Colombes

Deux policiers renversés et gravement blessés à Colombes

Une voiture a foncé sur deux motards de la police nationale à Colombes. Les deux policiers sont blessés, l'un des deux est en coma artificiel. 

Cet article concerne des faits qui viennent de se produire. Il est susceptible d'être actualisé au fur et à mesure que de nouvelles informations nous parviennent.

Il était donc 17h35 à Colombes lorsque la tranquilité du quarante-troisième jour de confinement aura été brisée par une possible attaque terroriste en pleine ville. Si l'enchaînement des faits est encore confus, le résultat semble être lié au terrorisme. Selon Le Parisien, tout s'est déroulé à partir de 17h25, lorsque deux policiers ont pris en chasse un motard qui refuse d'obtempérer. Ce dernier abandonne alors son deux-roues et prends le volant d'une Peugeot. Boulevard Valmy, les deux policiers se font alors percuter violemment par un second véhicule, une BMW série 1 noire. Le premier policier n'est qu'en urgence relative, et est hospitalisé à l'hôpital Percy à Clamart. Le second souffre de graves blessures dont une fracture de la jambe dont il va se faire opérer en urgence. Il est hospitalisé à l'hôpital Beaujon de Paris. Le conducteur du BMW est interpellé quelques minutes après. Il se présenterait comme un certain "Youssef T.", âgé de 29 ans, domicilié à Colombes. Toujours selon le quotidien régional, le conducteur aurait déclaré avoir vu une vidéo sur la Palestine, et qu'il voulait donc s'en prendre aux policiers. Dans sa voiture, un couteau y est retrouvé, mais surtout une lettre démontrant son action, qui pourrait être liée au terrorisme. 

Officiellement, cet accident n'est pas considéré comme terroriste, mais les différents services de police, comme la DGSI, les services antiterroristes, et le Parquet National Antiterroriste, se sont rendus sur place pour évaluer les faits. La piste terroriste n'est donc pas écartée à l'heure actuelle.