Le massacre des chevaux

Le massacre des chevaux
Le massacre des chevaux

Le massacre des chevaux.

Depuis 2014 des actes de mutilation se produisent en France sans réelle explication.

C'est le même mode opératoire depuis le début : oreille droite coupée, mutilation sur le flanc et parfois des organes génitaux prélevés.

Depuis l'année 2020,  98 cas de mutilations ont été recensés mais combien de cas encore non déclarés ? Sur une carte accessible sur le groupe Facebook "Justice pour nos chevaux" les repaires indiquent que ces actes sont aléatoires et peuvent arriver à n'importe quel endroit et ce la nuit comme le jour. Cela exclu la piste d'un seul homme et donc, ce serait l'oeuvre d'un groupe bien organisé.

Dans les années 70, en Amérique des cas similaires se sont produits sur des chevaux mais aussi avec des vaches avec le même mode opératoire (oreille droite coupée etc..)

Dans les années 80, en Angleterre pareil avec cette fois-ci en plus des équidés, des moutons !

En 2011 en Belgique et depuis le mois d'août 2020 en Argentine et en Allemagne.

Nous avons constaté aussi que les principales victimes d'équidés étaient des juments. Pourquoi ?

Aujourd'hui tous les propriétaires de France sont à l'affût et font des rondes chaque nuit, certains sont parfois armés.

Un collectif de Protection Animale, La Ligue Des Animaux, réclame une cellule de crise ainsi qu'un numéro vert dans une pétition créée il y a 3 semaines.

A ce jour seul des enquêtes au niveau locale se constituent avec l'appui national de la police judiciaire, du service central du renseignement territorial (SCRT) et de l’office central de lutte contre les atteintes à l’environnement et à la santé publique (Oclaesp).

Plusieurs hypothèses sont émises dont celle de la piste sataniste ou un jeu mondial.

Un portrait robot d'un agresseur présumé a été diffusé y a 2 semaines par la gendarmerie de l'Yonne.

Ce Lundi 7 septembre, une personne vient d'être interpellé dans l'enquête ouverte dans l'Yonne après des sévices infligés à un cheval et deux poney.